Rencontrez nos mascottes

Jusqu’au 23 avril, vous pouvez croiser au détour d'une allée du ZooParc... un panda et un lion ! Inoffensifs, on vous rassure. Nos mascottes distribuent des cartes à jouer avec plein de cadeaux à la clé. Venez à leur rencontre !

Faya, maman !

Heureuse nouvelle dans les Caraïbes…
Faya, jeune femelle jaguar née à Beauval en avril 2014, vient d’avoir son premier bébé avec son compagnon Ulysse au Zoo de Martinique ! Elle avait quitté ses parents, Laetitia et Miguel, notre couple de jaguars en mai 2015 pour fonder sa propre famille sous les tropiiiques. Et bien c’est chose faite ! Faya est donc maman d’une petite femelle née fin janvier. Celle-ci n’est pas encore nommée. (c) Zoo de Martinique

Nouveauté 2017

Jour J : La Terre des Lions est ouverte !!! Ce matin, à 10h, la famille Delord a présenté aux visiteurs la nouveauté 2017 du ZooParc !

Série TF1 - Saison 2

Cette année encore, le ZooParc de Beauval se retrouve au centre de la série documentaire "Vétérinaires : leur vie en direct", diffusée sur TF1. Vous retrouverez notamment Baptiste, directeur du service vétérinaire, Antoine, vétérinaire, ainsi que les soigneurs de Beauval dans leur quotidien pour améliorer le bien-être de vos animaux préférés ! Les équipes ont accepté d’être filmées 24h/24 afin d’exposer au grand public les coulisses de leur merveilleux – et ô combien prenant ! – métier. Seront également mises à l’honneur les cliniques vétérinaires de Lille et Arcueil, en région parisienne. Ne ratez pas la première diffusion dimanche 9 avril à 16h05 ! Pour les impatients, vous trouverez les premières images sur le site de MyTF1 & plein d'infos sur notre page dédiée 

1 question ? 1 réponse !

Alors les pandas, #bbpandaoupas ? Et bien justement, on vous répond dans une prochaine vidéo ! Baptiste, Eric, Delphine et toute la Team Pandas attendent vos questions sur notre Page Facebook :)
Allez Go, 1 question ? 1 réponse !
Ps : vous allez être incollables sur nos pandas ;)

Mon nom est Canouan !

Ca y est, mes soigneurs m’ont donné un petit nom ! Je m’appelle Canouan (à prononcer Ca-nou-ane). C’est le nom d’une île de l’archipel des grenadines :) Vous venez me rencontrer à Beauval ?

Nouveautés 2017

 

Samedi 1er Avril, PRE-OUVERTURE de « La Terre des Lions » !

Le 1er avril, à 10h, les visiteurs pourront découvrir les installations du nouvel espace dédié à nos lions d'Afrique.

Le vendredi 14 avril, Krüger et sa famille mais aussi les lycaons et les suricates découvriront leurs nouveaux territoires extérieurs.

Cela laisse le temps à Dame Nature de faire pousser les végétaux indispensables au confort des animaux.

 

ET CE N'EST PAS TOUT : ouverture de la nouvelle plaine des éléphants le 1er avril !

Samedi 1er avril, les visiteurs pourront également avoir accès au nouveau territoire des éléphants.

L’extension permettra, aux nouvelles femelles de rejoindre dans quelques semaines le groupe composé pour le moment d’un mâle, de trois femelles et d’un jeune. Grâce à ce nouvel espace, le ZooParc accueillera ainsi le plus grand groupe d’éléphants de France : un bel espoir de reproduction pour la préservation de l’espèce.

 

DÈS DEMAIN : Reprise des spectacles " Les Maîtres des Airs " et " L’Odyssée des lions de mer " .

Cette année, rapaces, marabouts, grues, pélicans, cigognes, perroquets… seront rejoints pas des compagnons de vol inédits : des oies ! Un spectacle époustouflant avec plus de de 450 oiseaux en vol. Côté otaries, le spectacle offre de nouveaux tableaux, toujours plus entraînants avec Koen et ses amis.

A la maison...

La Serre tropicale des Grands Singes est terminé !!! Après les chimpanzés, c’est maintenant au tour des orangs-outans de retrouver l’ensemble de leurs appartements refaits à neuf.

Panda News 2 : #BBpandaoupas ?

Evénement de la plus haute importance : la saison des amours est à son comble chez nos pandas ! Seule période de l’année où Huan Huan et Yuan Zi peuvent se retrouver pour s’accoupler (pendant 48h!). Les vétérinaires du ZooParc, aidés du spécialiste chinois, ont attendu la période la plus propice pour mettre en contact Huan Huan et Yuan Zi et ainsi tenter une reproduction naturelle. Notre couple s’est donc retrouvé dans "ses appartements privés" mais les retrouvailles n’ont pas été couronnées de succès... A notre grand désespoir ! Mais, il en fallait plus pour décourager nos équipes qui comptent sur la naissance d’un bébé panda pour participer à la préservation de cette espèce porte-drapeau de la menace qui pèse sur la biodiversité ! Les mises en contact n’ayant pas été concluantes, les équipes viennent de réaliser une insémination pour donner toutes les chances à Huan Huan de concevoir un joli bébé. Croisons les doigts… et attendons de voir si des signes significatifs se manifestent dans quelques semaines…

Nouvelle clinique

La nouvelle clinique vétérinaire a ouvert ses portes !

Avec toujours plus de pensionnaires à choyer, le ZooParc de Beauval se devait d’offrir un espace adapté à l’évolution de sa faune. Une nouvelle clinique vétérinaire a donc ouvert ses portes lundi 20 mars, afin d’offrir les meilleures technologies pour le suivi de la santé de nos animaux.

Un dispositif unique en Europe pour un parc zoologique

Un scanner de 64 coupes, unique en Europe pour un parc zoologique, vient parfaire des équipements de radiologie et d’endoscopie de haut niveau. A titre de comparaison, seuls 30% des hôpitaux français possèdent des scanners de cette puissance. Un système de générateur portable permet de réaliser des radios en salle de chirurgie, pour éviter un excès de manipulations. Il est également très utile sur le terrain. Auparavant, les animaux devaient être transportés dans des centres équipés de Tours ou Paris, afin de réaliser des scanners. Désormais, les imageries peuvent être réalisées au sein du parc, sans transport excessif des individus. Cela permet de réaliser moins d’anesthésies, nécessaires pour tranquilliser l’animal lors de son transfert. Enfin, ce scanner pourra être exploité par certains praticiens libéraux afin de créer une base de données collective qui servira de référentiel, par exemple dans les écoles vétérinaires.

Une clinique ergonomique

L’équipe vétérinaire, composée de 6 personnes, peut désormais se mouvoir dans 1500 m2 de locaux comportant :

  • une salle d’opération ;
  • deux salles d’imagerie ;
  • une pharmacie ;
  • une salle de réveil ;
  • une salle d’autopsie ;
  • une partie dédiée aux box post-interventions ;
  • une partie dédiée à la mise en quarantaine des animaux contagieux ;
  • un laboratoire ;
  • des salles de travail et de réunion.

 

Ce sont ainsi 7 box d’hospitalisation et 12 box de quarantaine qui ont été créés. Ils peuvent accueillir plusieurs dizaines d’animaux, en fonction de leur espèce. Une salle de stockage à froid permet la conservation des prélèvements, comme les semences d’éléphants pour des programmes de reproduction. Une cuisine est, quant à elle, dédiée à la préparation des repas pour les animaux en soin.

Des locaux pensés pour et par les vétérinaires

L’ensemble du bâtiment a été pensé par les vétérinaires, en collaboration avec un architecte, afin de garantir la meilleure praticité des lieux. A l’étage, un immense laboratoire a été développé afin de faciliter l’analyse des prélèvements et les travaux de recherche menés. Car Beauval, en plus de préserver les espèces menacées, participe à une trentaine de programmes de recherche via l’association Beauval Nature.

Des conditions optimales pour la recherche et la conservation

Parmi ces programmes, Beauval Nature est l’initiatrice de la 1ère et seule banque mondiale de semence d’éléphants. Cette banque permet la conservation de l’espèce par le biais d’inséminations artificielles et assure une diversité génétique. Plusieurs petits sont d’ores-et-déjà nés du programme de reproduction.

L’association est également à l’origine d’une étude sur les expressions faciales des psittacidés (oiseaux exotiques comme le cacatoès, le perroquet ou la perruche). L’étude doit permettre de mieux comprendre la communication inter-espèce mais également d’évaluer l’état émotionnel de l’animal afin d’évaluer son bien-être. Ces connaissances contribueront à répondre à la question de la reconnaissance de l’animal comme « être sensible ».

Enfin, Beauval Nature est impliquée dans l’étude de l’influence humaine sur le régime alimentaire de l’ours brun. Le projet vise à étudier les excréments des ours vivants à proximité de l’Homme pour déterminer l’influence de ce dernier sur son alimentation. Le but est de mieux cerner le fonctionnement des interactions entre l’humain et l’animal afin de préconiser des mesures de comportement et de gestion adaptées.

Avec son laboratoire et ses équipements à la pointe de la technologie, la nouvelle clinique offre donc les meilleures conditions pour mener à bien ces projets et l’ensemble des missions de recherche et de conservation inhérentes au parc.