Panda News 1 : #BBpandaoupas ?

 

La saison des amours 2017 devrait débuter très bientôt !

Huan Huan, notre femelle panda, montre les tous 1ers signes annonciateurs de sa période de fertilité : ces 48h durant lesquelles elle sera mise en contact avec son mâle, Yuan Zi. En effet, notre couple vit séparément, comme dans la nature, car ce sont des animaux solitaires qui ne se rejoignent qu’en période de reproduction.

Les faits

Depuis quelques jours, le comportement de Huan Huan est devenu inégal : une certaine apathie la gagne certains jours. L’observation quotidienne de la vulve par nos soigneurs et vétérinaires montre un début d’évolution. Le prélèvement d’urine de Huan Huan a repris tous les matins, afin d’analyser ses hormones.

Prochaine étape : accouplement ou insémination ?

Âgés de 8 ans, Huan Huan et Yuan Zi sont maintenant sexuellement matures. Chaque jour depuis le début de l’observation des signes, les soigneurs organisent un enrichissement olfactif. Ils placent Huan Huan dans l’enclos occupé par Yuan Zi la veille et vice-versa, afin que chacun sente l’odeur de l’autre. Le but est d’éveiller leur curiosité sexuelle. Nos équipes sont en alerte, prêtes à agir pour la mise en contact dès que ces signes (comportement et vulve) se préciseront, a priori dans les derniers jours de mars.
24h à 36h avant la date estimée du pic de fertilité, la mise en contact pour un accouplement naturel sera tentée. Selon les réactions de Huan Huan et Yuan Zi, l’insémination sera envisagée.
Comme les années précédentes, un vétérinaire chinois spécialiste de la reproduction des pandas, vient d’arriver au ZooParc de Beauval pour épauler nos équipes.

La reproduction des pandas et ses particularités : Tout est expliqué ici

Comment savoir si la fécondation a réussi ?

Difficile de le savoir car s’il y a fécondation, la période de « diapause embryonnaire » débute. La diapause est un phénomène peu commun dans le règne animal, caractérisé par le fait que l’ovocyte n’est pas nidifié et donc qu’il n’y a pas d’imprégnation hormonale. C’est une sorte de mise sur pause du développement embryonnaire, réalisée par la femelle panda. Ce processus lui est utile dans la nature si la période est peu favorable pour mettre bas. La diapause dure plusieurs semaines, parfois quelques mois. Lorsque l’oeuf s’implante dans l’utérus, c’est la fin de la diapause.

Comment déterminer le début de la gestation ?

Changements hormonaux et comportementaux = fin de la diapause = début de la gestation ou de la pseudo-gestation (situation assez courante chez les pandas).

Dosages hormonaux

Effectuées lors des entraînements médicaux de Huan Huan, des prises de sang régulières et prélèvements d’urine quotidiens permettent d’étudier ses taux d’hormones. Dans ce domaine, le ZooParc de Beauval est à la pointe de la recherche. Comme l’année dernière, en plus du suivi de la progestérone, des dosages expérimentaux (protéine céruloplasmine et hormone Pgfm (prostaglandine)) seront analysés dans un laboratoire en Belgique. Le comparatif 2017/2016 sera un précieux atout d’interprétation. Ces dosages sont encore rarissimes dans le monde, mais ils apportent de nouvelles connaissances pour déterminer avec plus de précision s’il y a eu fécondation puis implantation.

Changements comportementaux

Apathie et perte d’appétit sont les signes attendus pour conforter l’évolution. Attention, tous ces changements ne confirment pourtant pas la présence d’un bébé : la différence entre véritable gestation et pseudo-gestation est indécelable à ce stade. Dès que les résultats urinaires sont positifs, les échographies prennent le relai. Les échographies - toujours réalisées en collaboration avec l’animal lors de l’entrainement médical – permettent de voir le développement d’un ou plusieurs foetus. La gestation dure 3 à 6 semaines. Parfois, le foetus est tellement petit qu’on le distingue à l’échographie seulement 2 ou 3 semaines avant la naissance.
Lorsqu’il naît, le bébé d’environ 150g est quasiment dépourvu de poils et reste extrêmement fragile.
S’il y a un bébé, il pourrait naître en début d’été, entre mi-juin et août 2017.

Rappel :
Arrivés en 2012, nos pandas étaient à l’époque adolescents et vivaient ensembles. En 2013, ils ont été séparés pour respecter leurs besoins physiologiques. En 2014, Yuan Zi était encore un peu jeune. En 2015, Huan Huan n’a pas eu de chaleurs. En 2016, les chaleurs ont eu lieu avec 1 mois d’avance et la mise en contact et l’insémination (19 Février 2016) n’avaient finalement pas abouti…