Sauvons les, sauvons-nous !

Cela fait des années que les chercheurs tentent d’alerter la population sur les menaces qui pèsent sur la faune et la flore de notre planète et donc sur nous, humains. Les divers travaux de recherche menés sur le sujet semblent confirmer l’extinction de masse qui est en cours.

Une récente étude publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) et reprise en France par Le Monde démontre, en effet, que « les disparitions d’espèces ont été multipliées par 100 depuis 1900, soit un rythme sans équivalent depuis l’extinction des dinosaures il y a 66 millions d’années. » Les scientifiques parlent d’un « anéantissement biologique » et d’un déclin sans précédent de la biodiversité. En cause, l’activité humaine : déforestation, agriculture, exploitation du sous-sol, braconnage, pollution…

Toutes les espèces sont concernées par la destruction de leur habitat naturel, quel que soit l’endroit où elles vivent : félins, primates, reptiles, oiseaux, poissons… Même les espèces dites « communes » voient leur population s’effondrer : elles représentent 30% des espèces en déclin.

Cette extinction est, plus qu’une menace, un désastre pour l’ensemble des écosystèmes. La nature et les animaux ont un rôle dans l’équilibre de notre planète : pollinisation, fertilisation des sols, assainissement de l’air et de l’eau… Sans eux, c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu.

Afin de pallier ce déclin et qu’il ne devienne inéluctable, un changement de nos modes de vie s’impose afin de :

  • Réduire la croissance de la population humaine et sa consommation ;
  • Trouver des alternatives aux technologies énergivores, destructrices de l’environnement ;
  • Aider les pays en développement à maintenir leurs milieux naturels et à protéger leur biodiversité.

Aujourd’hui plus que jamais, le rôle des parcs zoologiques est indispensable, à la fois pour informer le public des menaces qui pèsent sur notre écosystème, mais également pour proposer des solutions en finançant des programmes de conservation et de recherche, ainsi que l’éducation des populations locales à travers le monde. Chacun est un acteur à part entière de la préservation de la faune et de la flore.

L’article du Monde
 

Stop au braconnage !

Ce mercredi 14 juin à 19h30, dans la salle séminaires située à l’entrée du ZooParc, Beauval a eu la chance de recevoir Davide Bomben, instructeur de combat à la Poaching Prevention Academy qui forme les rangers à la protection des rhinocéros et éléphants en Afrique. Pendant près de 1h30, 130 personnes présentes dans l’assemblée ont eu l’occasion d’échanger avec lui sur son métier et sur les actions directes qu’il a pu entreprendre en Afrique. Davide Bomben a ainsi pu partager sa lutte quotidienne et expliquer son expertise, ses compétences tactiques, utiles au profit de la lutte contre le braconnage. Rappelons que le terrible ravage que subissent les rhinocéros et les éléphants d’Afrique est un désastre pour la conservation des espèces ! Ils sont malheureusement victimes du braconnage essentiellement pour leurs cornes ou pour leurs défenses. C’est pour cela que l’association Beauval Nature soutient depuis cette année la Poaching Prevention Academy.

Merci à Davide Bomben et à vous d’être venus nombreux à cette conférence de Beauval Nature !

Conférence Beauval Nature

Conférence "Stop au braconnage "

Nous aurons la chance de recevoir au ZooParc de Beauval :

Davide Bomben, instructeur de combat à la Poaching Prevention Academy pour animer cette conférence :

Stop au braconnage !

Avec la Poaching Prevention Academy

mercredi 14 juin 2017 à 19h30.

salle de séminaires située à l’entrée du ZooParc.

Conférence gratuite et ouverte au public

 

Davide Bomben, a mis son expertise et ses compétences tactiques au profit de la lutte contre le braconnage en Afrique. C’est l’occasion pour tous de découvrir son métier et les actions directes qu’il entreprend en Afrique pour la protection des rhinocéros et éléphants.

 

Depuis 2017, l’association Beauval Nature soutient la Poaching Prevention Academy.

 

Le tatou, une espèce en sursis !

Retour en images sur les actions du programme Beauval Nature dédié aux tatous géants dans la région du Pantanal au Brésil !

Des nids pour les Calaos

Après Java, Beauval est également présent à Bornéo ! Pendant quelques jours, plusieurs membres de Beauval ont rejoint l’équipe d’HUTAN dans le cadre du programme de pose de nids artificiels pour les calaos qui vivent dans la région de la rivière Kinabatangan. Les calaos sont victimes de la dégradation de leur habitat : ces oiseaux nichent en temps normal au sein des troncs creux des grand arbres. Avec la déforestation, ils ont de grandes difficultés pour se reproduire. En 2013, une équipe de Beauval avait déjà été dépêchée sur place pour installer des nids artificiels. Cette année, de nouveaux nids, améliorés et mieux isolés, sont en cours d’installation par nos membres et l’équipe d’HUTAN. Les nids déjà en place ont été analysés et leur isolation renforcée afin que l’hygrométrie ne varie pas. Nous espérons que les calaos de la région y nicheront bientôt  pour s'y reproduire ! Affaire à suivre…

 

Dans la nature les langurs !

L’aventure de nos petites langurs de Java, Samui et Indah, s’accélère puisqu’elles ont été réintroduites hier matin dans la réserve de Pusubgrawung, à l’est de l’île de Java !

Tout d’abord hébergées plusieurs mois en Indonésie au sein du centre de réintroduction où elles ont pu s’acclimater à leur nouvel environnement, les langurs ont rapidement trouvé leur marque.

Les langurs de Java ont quitté leur espace d’acclimatation pour l’immensité de la forêt indonésienne. Aux côtés de la fondation Aspinall, à l’initiative du projet, notre équipe a assisté à l’événement. L’équipe de Beauval est composée de Delphine Delord, directrice Communication et Pédagogie, d’Eric Bairrão Ruivo, directeur Science et Conservation et de Delphine Pouvreau, responsable de l’espèce au ZooParc et qui les a vu naître.

Lorsque la trappe les séparant du monde extérieur s’est ouverte, les deux femelles n’ont pas hésité longtemps avant de la franchir.

Elles ont été accueillies à leur sortie par un jeune mâle du nom d’Eman, relâché quelque temps auparavant. Le petit langur, redevenu sauvage, était déjà venu leur rendre visite plusieurs fois, alors qu’ils étaient encore séparés par un grillage.

C’est désormais tous les trois qu’ils découvrent l’immensité de la forêt et se repaissent de feuilles tendres à la cime des arbres.

Cette cohabitation immédiate et naturelle est un bel espoir pour le futur de nos petites langurs et la préservation de cette espèce.

Un moment unique et magique, pour nos langurs de Java comme pour nos équipes !

Merci Tamara !

Né en juillet 2000, Tamara est la plus vieille tamarin pinché observée dans la nature à ce jour ! Suivie depuis sa naissance par le programme Proyecto Titi qui s’emploie à protéger l’espèce dans la nature, Tamara a permis de grandes découvertes sur son espèce : utilisation de l’habitat, reproduction… Du haut de ses 17 ans, Tamara est aujourd’hui l’ambassadrice de la conservation des tamarins pinchés en Colombie ! (c)ZooParc de Beauval

Journée Mondiale de la Vie Sauvage

En cette journée mondiale de la vie sauvage, nous tenions à souligner le merveilleux travail réalisé sur le terrain par tous les partenaires de l'association Beauval Nature. Ils œuvrent, aux 4 coins du monde, à la sauvegarde des espèces animales. L’équipe de Beauval Nature est fière de soutenir leurs programmes !

Bravo Katala !

Le 27 janvier dernier, 7 cacatoès des Philippines ont été relâchés par la fondation Katala sur l’île de Dumaran à Palawan. Sauvés de la famine suite au passage d’El Nino pendant la saison de reproduction 2016, les oisillons ont été récupérés et élevés par la fondation Katala. Ils ont ensuite intégré le programme de pré-relâché mis en place par celle-ci et ont finalement été libérés à Dumaran en janvier dernier.
Espèce en danger critique d’extinction, Beauval Nature soutient le programme de conservation de l’espèce depuis de nombreuses années. En parallèle, le ZooParc de Beauval gère le programme d’élevage européen (EEP) du cacatoès des Philippines et tente ainsi de promouvoir sa conservation.
beauvalnature.com
#WWD #WWD2017 #JourneeMondialeVieSauvage

Le voyage continue...

Samui et Indah sont bien arrivées au centre à l’Est de Java, tout près du lieu où elles seront relâchées dans quelques mois.
Sur place, l’équipe dédiée au programme veille à leur adaptation qui se déroule pour le mieux. Les femelles s’acclimatent à la végétation locale, dont elles se nourrissent et dans laquelle elles évolueront bientôt de façon indépendante !
Le suivi effectué durant le processus de pré-relâché est essentiel afin de donner toutes les "clés" nécessaires aux 2 femelles pour qu’elles soient parfaitement autonomes dans la nature.

Energies positives entre Beauval Nature et EDF !

EDF renouvèle son soutien à l’association Beauval Nature. Cet après-midi, une convention de partenariat a été signée par Rodolphe Delord - Président de Beauval Nature, Nicolas Marchand - directeur EDF Commerce Grand Centre et Jean Paul Combémorel - Délégué Régional EDF Centre-Val de Loire. Beauval Nature remercie chaleureusement EDF qui, grâce à son financement, permet de mener à bien des actions concrètes auprès des espèces menacées dans leur milieu naturel.
www.beauvalnature.com

Une relation en grande forme !

De passage ce matin à Beauval, l’entreprise Equatoria, distributeur de produits d’esthétisme et de bien-être pour le Spa de Beauval, a de nouveau remis un chèque de 1 000 € à l’association Beauval Nature qu’elle soutient depuis 2015. C’est grâce à l’ensemble de ses donateurs et de ses partenaires que Beauval Nature peut soutenir 45 programmes de conservation dans la nature ainsi que de nombreux programmes de Recherche pour la préservation de la biodiversité mondiale. Encore merci à vous tous pour votre aide !
beauvalnature.com

Une BA pour les grands-singes

Alors, vous déconnectez ? C’est la journée mondiale sans portable. L’occasion de faire une bonne action pour aider les gorilles ! Comment ? En recyclant vos anciens téléphones portables. Il vous suffit de les déposer dans l’urne située à l’entrée du ZooParc le jour de votre venue. Les portables sont fabriqués à partir de coltan qui est un minerai présent dans l'habitat naturel des gorilles. Le recyclage permet de limiter la déforestation et de préserver l’habitat des grands singes. Près de 4 700 appareils ont déjà été collectés ! Et vous, vous déposez le vôtre ?

Dans la brousse...

Plusieurs membres de l’association Beauval Nature sont actuellement au Kenya où ils sont témoins des belles actions menées par l’association « Cheetah For Ever » ! Celle-ci se bat pour protéger les guépards, menacés d’extinction, dans la Réserve Nationale du Masaï Mara, située au sud-ouest du Kenya. Seuls 40 à 60 guépards adultes vivraient encore dans les plaines du Masaï Mara,  sur une superficie de 1 510 km2. En effet, bien qu’il soit rapide, le guépard est un animal fragile face aux grands prédateurs africains (lions, léopards, hyènes...). Il est classé comme espèce « vulnérable » sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Depuis 2 ans, Cheetah for Ever a élaboré et mis en place un programme de surveillance afin d’augmenter les chances de survie des guépardeaux. 24 gardes et 1 ranger surveillent, jours et nuits, les mamans guépards et leurs petits, de leur naissance à l'âge de 6 mois, âge auquel ils deviennent assez rapides pour échapper plus aisément aux prédateurs (notamment les hyènes) et autres dangers pesant sur eux (vol, trafic illégal, conflits avec les éleveurs…). En moyenne, une femelle met bas entre 3 à 6 petits mais leur taux de mortalité est très élevé entre 0 et 3 mois.

En 2 ans, le programme a permis de sauver une dizaine de guépardeaux ! Cela grâce notamment aux 2 véhicules indispensables à la surveillance dont un a été financé par Beauval Nature. L’équipe de Beauval Nature a eu la chance d’apercevoir 2 des 4 femelles suivies par le programme, Malaïka et Musiara, accompagnées de leurs petits.

Merci à Tony Crocetta, fondateur de Cheetah for Ever et à toute l’équipe pour leur accueil. Beauval Nature est fière de soutenir ce programme engagé dans la protection des guépards !

Samui et Indah en Indonésie !

Nouvelle étape importante pour nos 2 langurs de Java qui vont être réintroduites dans la nature.

Initié par la fondation Aspinall et soutenu par l’Association Beauval Nature, le programme vise à réintroduire en Indonésie un groupe de 15 langurs de Java dont 2 jeunes femelles de 3 ans, Samui et Indah, nées au ZooParc.

En juillet dernier, elles se sont envolées vers le zoo de Port Lympne en Angleterre pour retrouver d’autres primates de leur espèce afin de rejoindre ensemble la terre de leurs ancêtres.

Après un voyage reliant l’Angleterre à l’Indonésie, les 15 langurs de Java sont bien arrivés lundi au centre "Java primate project" financé par la fondation Aspinall.

Delphine Pouvreau, l’une des soigneuses de Samui et Indah à Beauval, a accompagné cette semaine les femelles langurs pour veiller sur elles et faciliter leur adaptation.

Sur place, les petits singes ont été pris en charge par l’équipe dédiée au programme. Cette dernière prend quotidiennement soin d’une cinquantaine de NAC, rescapés du trafic illégal, qu’elle réintroduit progressivement dans la nature. L’équipe a donc l’expérience nécessaire pour la réussite du programme des langurs de Java !

Les primates venus de Port Lympne ont été installés dans des enclos afin qu’ils découvrent et s’adaptent progressivement à leur nouveau territoire. Pendant un mois, les soigneurs vont incorporer peu à peu des feuilles d'arbres locaux à l'alimentation des langurs afin de les habituer aux nouveaux aliments qu'ils trouveront dans la nature. Ainsi, ils sauront comment se nourrir lorsqu’ils seront relâchés. Bonne nouvelle : Samui et Indah ont déjà goûté aux feuilles ! Les soigneurs observent l’alimentation des animaux sauvages et offrent le même régime alimentaire aux animaux du centre. Pour certains soins, ils utilisent des feuilles d'arbres spécifiques que les animaux pourront reconnaître dans la nature et s'en servir si besoin.

D'ici plusieurs semaines, les langurs de Java rejoindront un centre à l’est de Java. Les primates s’y acclimateront pendant quelques mois avant d’être relâchés dans la proche forêt protégée de Pusubgrawung. Ce site a été soigneusement sélectionné par le programme après plusieurs études de populations et d’habitats. Les langurs de Java continueront à être surveillés pour s’assurer de leur bonne santé en milieu naturel.

L’équipe sur place fait un formidable travail, la réintroduction des langurs est prometteuse !

Sauvons la mangrove

Haidar El Ali, ancien ministre de l’écologie et de la pêche au Sénégal et président de l’ONG Océanium lance un appel participatif sur le site Ulule.com pour financer la replantation de la mangrove de Marsassoum au Sénégal. Son projet : replanter 1 million d’arbres sur 500 hectares dans un délai de 3 ans ! Les mangroves sont indispensables à l’équilibre de l’écosystème. C’est pourquoi Beauval Nature s’engage aux côtés d’Haidar ! Pour chaque euro versé par les contributeurs, l’association Beauval Nature donne un euro au projet (dans la limite de 5 000 €). Découvrez en détail le projet et participez en effectuant un simple don dès 5 € !

Les girafes, espèces menacées

Les 4 espèces de girafes sont désormais menacées d’extinction ! Elles viennent d’être classées dans la catégorie "vulnérable" sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). En 30 ans, les girafes ont perdu 40 % de leurs effectifs, passant de plus de 150 000 en 1985 à moins de 100 000 aujourd’hui ! Leur déclin dévastateur est principalement causé par la destruction des habitats, les troubles civils et le braconnage. L’association Beauval Nature soutient le programme de la Giraffe Conservation Fundation qui vise à les protéger en Afrique !

Retour dans la nature...

Magnifique réintroduction d’un couple de condors des Andes ! En effet, le 30 novembre dernier, deux condors des Andes ont été relâchés dans la région du Mendoza en Argentine. Les rapaces avaient été trouvés empoisonnés et ont été réhabilités par la fondation Bioandina que soutient l’association Beauval Nature. L’impact de ce relâché a été tel que le Président de la République d’Argentine a partagé sa réussite sur son facebook.

Envolée du 161ème condor

Dans le cadre du programme de réintroduction des condors en Argentine, le 161ème condor des Andes, nommé Luracatao, a été réintroduit dans la nature. Un succès qui a fait la Une de nombreuses émissions télés et journaux argentins !
Grâce au financement de Beauval Nature, le programme de réintroduction des condors en Argentine a également pu acheter un nouveau véhicule. Cette voiture permet d’emmener les oiseaux à travers les sites escarpés avant de les relâcher.

Décollage vers Djibouti

Comme promis, on vous donne des nouvelles toutes fraîches du programme PICODE à Djibouti ! Rodolphe Delord, directeur de Beauval, Delphine Delord, Directrice Communication/Education et Eric Bairrão Ruivo, Directeur Sciences/Collection/Conservation sont actuellement à Djibouti. Coordonné par Beauval Nature, le programme a pour objectif le développement économique, culturel et social des populations locales et la conservation du patrimoine faunistique de Djibouti. Les premiers jours ont été riches en découvertes : visite du camp écotouristique de l’aire protégée d’Assamo, participation au suivi sanitaire des chèvres appartenant aux communautés locales, rencontre avec le ministre de l’environnement Djiboutien…

Hier, Hugo et Majumbe, 2 petits koudous de Beauval, des jeunes mâles âgés d’1 et 2 ans, se sont envolés vers le refuge DECAN pour être réimplantés sur le territoire Djiboutien. Ils ont foulé le sol Djiboutien ce matin. Une immense joie et un aboutissement pour nos équipes et celles de l’association DECAN !

334 manuels scolaires et 50 panneaux pédagogiques ont également voyagé avec les petits koudous.
Grâce au don du collège Augustin Thierry de Blois, les livres scolaires, toutes matières confondues, seront distribués aux enfants Djiboutiens. Les panneaux pédagogiques, tous réalisés par le service pédagogie et communication de Beauval, sont actuellement installés au sein du refuge DECAN et permettront d’informer les écoles et autres curieux, en visite, sur les espèces qu’ils peuvent y rencontrer. Un important outil de sensibilisation en lien avec notre mission à Djibouti !

Réintroduction de pandas en Chine !

Delphine Delord, Directrice Communication/Education et Eric Bairrão Ruivo, Directeur Sciences/Collection/Conservation à Beauval ont participé, mercredi et jeudi, à la conférence internationale sur la conservation du panda qui a eu lieu à Dujiangyan en Chine.
Le Centre de Conservation et de Recherche pour les pandas de Wolong et le Ministère Chinois des forêts organisaient cette rencontre. Ils ont convié les zoos chinois et européens qui hébergent des pandas et qui sont très impliqués dans la conservation de cette espèce. Des échanges riches sur les progrès effectués et sur les efforts à poursuivre.
Excellente nouvelle durant cette conférence ! Hier, 2 femelles pandas ont été réintroduites dans la nature à Liziping, au sein de la réserve naturelle du Sichuan. Wolong avait déjà réussi à réintroduire 5 pandas dans la nature. Ainsi, 7 individus ont rejoint leur milieu naturel à ce jour.
Ce matin, Delphine et Eric ont visité la base de Wolong, ravis de découvrir les équipes et les actions concrètes mises en place pour les pandas.

Campement écotouristique à Djibouti

Activement engagée à Djibouti, l'association Beauval Nature développe le programme PICODE (Programme Intégré de Conservation pour le Développement). Elle est heureuse de vous annoncer que le campement écotouristique de l’aire protégée d’Assamo a été inauguré par le Ministre de l’Environnement djiboutien au début de l’année 2016.
Ce campement fonctionne maintenant parfaitement et représente une source de revenus pour les populations locales. Il couvre entièrement la gestion de l’aire protégée, les salaires des gardes inclus. Il permet également de sensibiliser les touristes à la protection de la faune djiboutienne. Restez connectés, d'autres nouvelles du programme sont à suivre le mois prochain !

Qui parrainez-vous ?

C’est le moment de parrainer un animal de Beauval ! Pour tout parrainage d'un minimum de 80 € effectué entre le 1er octobre et le 2 novembre 2016, le livre pour enfants "Akerou, sur les traces des animaux de Beauval" est offert ! Recevez ainsi des nouvelles de votre protégé et participez à la conservation des espèces.

Réintroduction réussie !

Soutenue par Beauval Nature, la fondation Aspinall est à l’initiative de plusieurs réintroductions de langurs de Java et de gorilles issus de parcs zoologiques. Elle est fière de constater que l’un des groupes de gorilles suivis au Congo est maintenant constitué de 23 individus. 14 jeunes sont nés dans le groupe dont le plus âgé a maintenant 12 ans. Une belle réussite pour ce programme !

Bientôt à Java

Vous le savez, Samui et Indah, 2 jeunes femelles langurs de Java nées à Beauval vont être réintroduites en Indonésie dans le cadre d’un programme encadré par la fondation Aspinall et soutenu par l’association Beauval Nature. Nous venons de recevoir de leurs nouvelles par Aspinall ! Nos petites protégées, qui sont actuellement au zoo de Port Lympne en Angleterre géré par la fondation, se portent très bien. Elles attendent sagement la fin de l’année où elles s’envoleront avec d’autres langurs de Java en Indonésie.

Des soldats pour les okapis

Souvenez-vous ! En 2012, nous vous faisions part d’une terrible nouvelle : la réserve des okapis à Epulu, au Congo, venait d’être attaquée par des rebelles réduisant à néant 20 ans d’efforts de l’Okapi Conservation Project (O.C.P.), programme soutenu par Beauval Nature depuis plusieurs années. Nous sommes heureux de vous annoncer qu’aujourd’hui ce projet fait un retour en force ! En 2015, l’armée congolaise, en collaboration avec les gardes-forestiers du programme de conservation des Okapis, a fermé 51 exploitations minières illégales et expulsé 20 000 mineurs. 50 nouveaux gardes forestiers (dont 4 femmes, les premières gardes-forestières du programme) ont été embauchés localement, formés par un instructeur des forces spéciales françaises et intégrés aux patrouilles. Le programme est devenu la seule institution au Congo autorisée à embaucher des soldats. Ainsi 90 militaires ont été recrutés pour la protection de la réserve et sont rémunérés par l'O.C.P.

Au programme des JBN...

Aujourd’hui, 19 août, c’est la journée mondiale des orangs-outans, une espèce de plus en plus menacée dans la nature… Ils seront au programme de notre journée spéciale « Asie » demain ! Nous vous expliquerons les dangers qui pèsent sur eux et les actions mises en place pour les protéger sur le terrain. Rendez-vous au Stand Beauval Nature, situé à proximité de l’enclos intérieur des pandas géants. Les grands singes : Muda, Manis, la petite dernière Sabah… ainsi que notre équipe vous attendent !

Vous les aimez ? Parrainez-les !

Vous êtes venus découvrir les animaux de Beauval cet été ? Kiwi, Asato, Yuan Zi… Parrainez-les et recevez de leurs nouvelles tout au long de l’année. L’argent est reversé à l’Association Beauval Nature qui soutient 45 programmes de conservation dans le monde. Vous participez ainsi à la préservation des espèces animales !

Nouvelle Journée Beauval Nature

Née le 6 août 2015 à Beauval, elle fête son premier anniversaire aujourd’hui. Retrouvez Sabah, la jeune femelle orang-outan le samedi 20 août lors de notre prochaine Journée Beauval Nature intitulée "Rendez-vous en Terre d’Asie". Tout au long de la journée, participez à des jeux gratuits et animations sur le thème de l’Asie au stand Beauval Nature, situé à proximité de l’enclos intérieur des pandas géants. Et si nous en profitions pour vous emmener dans les coulisses de la zone asiatique du parc ? Visite VIP du bâtiment des rhinocéros indiens et des tapirs malais en compagnie d’un soigneur, puis halte sur les hauteurs de Chine, guidée par une animatrice qui vous dévoilera tous les secrets du couple de pandas, Huan Huan et Yuan-Zi. Les places sont limitées à 30 participants, inscrivez-vous dès maintenant ! Toutes les informations ici

Les tapirs en course

Partenaire de l’association Beauval Nature, Patricia Medici du programme de Conservation des Tapirs terrestres au Brésil a eu la chance d’être l’un des 12 000 personnes à participer au relais de la torche olympique ! Une occasion incroyable de promouvoir la préservation des tapirs !!!

Direction l'Indonésie !

Et si nous réintroduisions des langurs de Java en Indonésie ? Le ZooParc de Beauval relève le défi ! Soutenue par Beauval Nature, la fondation Aspinall est à l’initiative d’un ambitieux projet de réintroduction de langurs de Java en Indonésie. Beauval a souhaité s’associer à ce programme et a mis à disposition de la fondation 2 jeunes femelles langurs, Samui et Indah, toutes deux nées au ZooParc de Beauval en 2013. Nos petites protégées ont rejoint au début du mois le zoo de Port Lympne, géré par la fondation Aspinall en Angleterre, où elles font connaissance avec leurs compagnons de voyage. Puis, à la fin de l’année, tous s’envoleront vers l’Indonésie et intégreront le programme de pré-introduction dans leur milieu naturel. Réintroduction prévue en 2017 !

Réintroduction réussie !

Réussite pour le programme de Conservation des Condors des Andes soutenu par Beauval Nature ! En 2015, deux bébés condors sont nés sur la côte Atlantique d’Argentine. Ils sont les descendants directs des oiseaux réintroduits dans cette zone après 100 ans d’extinction. Cela porte déjà à six le nombre de bébés condors des Andes nés de parents réintroduits.

Hutan... à Beauval !

Un invité de marque à Beauval... Mercredi 6 avril, notre partenaire, le Dr. Marc Ancrenaz de l’association HUTAN, a présenté l'ensemble du projet dédié à la conservation des orangs-outans, éléphants et calaos que Beauval Nature soutient en Malaisie. Cette conférence, gratuite et ouverte à tous, était précédée d’une présentation de l’Association Beauval Nature. L’occasion pour tous de découvrir en détail les actions menées par celle-ci. A cette occasion, Beauval Nature a remis un chèque de 15 000 € à l’association Hutan pour continuer à la soutenir dans ses actions.

La réserve de Kalaweit s'agrandit

Beauval Nature soutient l’association Kalaweit. Une nouvelle fois, Kalaweit a acheté et sécurisé 19.7 hectares supplémentaires à Bornéo, le 26 février dernier. La réserve de Bornéo s’étend aujourd’hui sur 53.4 hectares protégeant ainsi encore un peu plus l'habitat des nasiques, gibbons, binturongs...

Bienvenue à la maison !

J-3 avant la trêve pour les premiers vacanciers de février ! Lors de votre visite au zoo, arrêtez-vous à la Maison de la Conservation, qui rouvre ses volets pour l’occasion. Maquillages pour les enfants, tests de connaissances, défis éco-responsables… Profitez de votre passage à Beauval pour vivre, en mode ludique et interactif, la protection animale !

LE + : carnets de jeux en vente sur place pour les petits aventuriers !

Ouverture quotidienne jusqu’au dimanche 6 mars 2016

Sur le terrain et sur leur 31 !

Parce qu’un soutien n’est pas toujours financier mais qu’il peut prendre la forme de moyens matériels, l’association Beauval Nature apporte ponctuellement son aide à des acteurs de terrain qui en ont besoin ! Ainsi, cet automne, une série d’uniformes de travail a été envoyée aux soigneurs du Centre de Conservation des Chimpanzés, implanté en République de Guinée et géré par le Projet Primates France. Photo de groupe ! Cheeeeese…

Une forêt réappropriée

Après avoir acquis en novembre dernier 7,5 hectares supplémentaires de forêt à Sumatra, l'association Kalaweit agrandit une nouvelle fois l’aire protégée qu’elle consacre aux gibbons et autres animaux partageant le même habitat. La récente diffusion d’une émission télévisée a en effet permis à l’association de recevoir de nombreux soutiens, favorisant l’achat de terrains et l’agrandissement de la réserve de Supayang, qui s’étend aujourd’hui sur plus de 280 hectares. L’association Kalaweit, soutenue par Beauval Nature et à qui nous souhaitons un plein succès, poursuit son action !

Plus de forêt pour les pinchés

Soutenue par l'association Beauval Nature, l’ONG Proyecto Titi a acquis 70 hectares de forêt colombienne. Ces terrains supplémentaires permettent d’augmenter la zone de protection du tamarin pinché, espèce en danger critique d’extinction, et de relier plusieurs fragments de forêt fréquentés par ce primate.

Une nouvelle année d'action

Excellente année à tous les partenaires de l'association Beauval Nature qui œuvrent, de par le monde, à la sauvegarde des espèces animales. Du Brésil à l'Australie en passant par le Sénégal ou l'Indonésie, que 2016 apporte son lot de succès à tous les programmes menés et auxquels Beauval a le plaisir de s'associer ! www.beauvalnature.com

Guépards sous surveillance

Soutenu par Beauval Nature, le programme Cheetah For Ever s’emploie à surveiller, au Kenya, de jeunes guépards bien souvent victimes des attaques d’autres prédateurs (lions, hyènes...). Pour pouvoir effectuer ses premiers pas sur le terrain, le projet avait besoin d’une voiture permettant aux éco-gardes de parcourir des kilomètres de savane à la recherche de guépards à protéger.
Cette année, Beauval Nature a été fière de financer l'achat de la "Cheetah Car". Grâce à ce véhicule, 4 familles de guépards ont été suivies et 4 attaques impliquant des prédateurs ont été déjouées ! Des résultats encourageants, 7 mois seulement après le lancement du projet. Longue vie à ce dernier...

Petit don et bonne action

Nouveau à Beauval : une collecte de mini-dons dans la boutique du zoo et au self-service Le Tropical ! Lors de votre passage en caisse, arrondissez le montant de vos achats à l'euro supérieur. La différence est reversée à l’association Beauval Nature, qui œuvre pour la sauvegarde des espèces animales. Un mini-don = un geste pour la biodiversité !
www.beauvalnature.com/dons

HEAP HEAP HEAP...

Soutenue depuis de nombreuses années par Beauval Nature, l’association HUTAN, implantée en Malaisie, a créé le Hutan Environmental Education Programme (HEAP).

Très active dans les établissements scolaires de la région de la rivière Kinabatangan, l’équipe de HEAP s’est rendue ces derniers mois dans près de 20 écoles primaires et 17 lycées, sensibilisant ainsi 6 750 élèves au problème de la déforestation et à la nécessité de protéger la faune.

HEAP a également organisé des journées de sensibilisation au milieu des palmeraies, invitant les enfants des cultivateurs à participer à ses actions. La réussite fut telle que d’autres exploitants de palmeraies ont demandé à HEAP d’organiser davantage d’évènements de ce type... Longue vie au programme HEAP !

Gibbons : au cœur du brasier

Au cours de ces six derniers mois, l'Indonésie a fait face aux pires incendies qu'elle ait eu à affronter depuis près de 20 ans. Dégageant d'épaisses fumées toxiques, ces feux sont provoqués volontairement pour permettre la conversion rapide des forêts en plantations de palmiers à huile.

Si les réserves de Kalaweit, qui recueillent et réhabilitent des gibbons détenus illégalement, n'ont pas été touchées, humains comme animaux présentent d'importantes difficultés respiratoires. Fondateur de Kalaweit, Chanee a diffusé fin octobre une vidéo à l'attention du président indonésien, attaquant l'industrie de l'huile de palme et appelant le gouvernement à intervenir.

Début novembre, les pluies ont commencé à tomber en abondance, enrayant ce phénomène d'incendies ravageurs. Chanee a rencontré les principaux acteurs gouvernementaux chargés des ressources naturelles et de la conservation de la biodiversité et leur a exposé le problème de la progression effrénée des plantations de palmiers à huile. Il a enjoint le gouvernement indonésien à prendre des mesures afin de limiter les risques d'incendie, ainsi que l'expansion incontrôlée des plantations (hors concessions). Les décisions à venir seront capitales pour l'avenir du pays et la préservation de sa faune.

L'association Beauval Nature soutient le programme de conservation des gibbons mené par Kalaweit.

Photo © Daniel Chêne pour le ZooParc de Beauval

Allô ?!

Vous venez à Beauval ? L'occasion de nous apporter vos téléphones portables usagés. Déposez-les dans l'urne située à l'entrée du zoo : ils seront recyclés ! Une bonne action pour préserver les forêts et les Grands Singes qui y vivent. Tout savoir sur la collecte...

RDV à la Maison Beauval Nature

Les vacances de La Toussaint battent leur plein ! Face au bassin des manchots, faites une halte en famille à la Maison Beauval Nature. Maquillages pour les enfants, tests de connaissances, jeux d'adresse, quiz éco-responsables… Vivez la protection animale sur un mode ludique et interactif !

LE + du moment : une offre spéciale si vous devenez le Parrain d’un animal de Beauval...

Maison Beauval Nature ouverte jusqu’au dimanche 1er novembre 2015
Tous les jours de 9h30 à 17h30

Doyen américain

La journée du 15 octobre fut marquée par un évènement exceptionnel dans le monde des kangourous arboricoles ! Résidant au zoo de Miami (États-Unis), une femelle dendrolague de Matschie prénommée Patty vient d’atteindre l’âge record de 27 ans, 2 mois et 13 jours, faisant d’elle le plus vieil individu de cette espèce jamais documenté.

Née le 3 août 1988 au zoo de Riverbanks en Caroline du Sud, puis installée au zoo de Miami, Patty est aujourd’hui une véritable star puisqu’une conférence de presse s’est tenue à Miami pour annoncer ce record animal… mondial !

L'association Beauval Nature soutient en Papouasie-Nouvelle-Guinée un programme de protection dédié aux kangourous arboricoles.

Bonne récolte !

Nous venons de franchir le palier des 4 000 téléphones usagés, récoltés depuis le lancement de notre opération en 2011 ! Le recyclage du coltan, minerai contenu dans ces appareils, permet de lutter contre la déforestation en Afrique.

Nous tenons ici à remercier tous ceux qui se sont mobilisés à nos côtés, particuliers comme entreprises, pour la protection des Grands Singes. La récolte continue : déposez vos anciens téléphones portables dans l’urne située à l’entrée du ZooParc où adressez-les nous par la Poste.

Chaque téléphone récolté est un petit morceau de forêt tropicale que nous réussirons à préserver…

Offre spéciale Parrainages

Un geste pour la conservation des espèces ?
Pour tout parrainage d'un minimum de 80 € effectué entre le 1er octobre et le 1er novembre 2015, un DVD de la série de Beauval "Un Œil en coulisse" ainsi qu'un CD des musiques de spectacles "Les Maîtres des Airs" et "L'Odyssée des lions de mer" vous sont offerts ! Devenez Parrain à votre tour et... parlez-en autour de vous !

Katala, le succès

Depuis le mois de juin, la Fondation Katala, aux Philippines, réhabilite 4 000 tortues émydes noires des marais, confisquées par les autorités à des braconniers.

La quasi-totalité des animaux soignés au sanctuaire Katala a pu être réintroduite dans la nature, seules six tortues restant encore en observation. La viabilité de plusieurs œufs pondus durant la phase de soins fait par ailleurs la joie des équipes locales, dont les activités se concentrent à présent sur la surveillance des sites de relâcher.

L’association Beauval Nature est fière d’avoir participé à l’élan de générosité qui a permis la résolution de cette crise et souhaite un avenir radieux aux animaux qui ont rejoint le milieu naturel...

Beauval Nature soutient par ailleurs la Fondation Katala, dans le cadre d'un programme de protection du cacatoès des Philippines.

Saola, le sang qui parle

Vous connaissez le Saola ? Présent dans les montagnes du Laos, cet animal rare et très discret est menacé par la destruction de son habitat et par la chasse au profit de la pharmacopée asiatique. Malheureusement, il s’avère difficile à observer… Afin de favoriser l'étude de l'espèce, le Saola Working Group, soutenu par l'association Beauval Nature, a décidé d'utiliser des sangsues pour détecter, à travers l'analyse du contenu de leur estomac, la présence de saolas en des lieux précis ! Une petite révolution dans le monde de la science et une affaire à suivre attentivement…

Journées Beauval Nature "tapirs"

Les Journées Beauval Nature spéciales Tapirs arrivent à grands pas, placées sous le signe du jeune Tengah, tapir malais âgé de 8 mois. Nous vous attendons les samedi 15 et dimanche 16 août au stand Beauval Nature (près du self-service Le Tropical) pour vous livrer de nombreuses informations et vous inviter à jouer ! Ayez du flair graines de tapirs !

Tortues sauvées !

Suite à la saisie par les autorités philippines, fin juin, de 4 000 émydes noires des marais, Beauval Nature avait envoyé en urgence des fonds à la Fondation Katala, pour la soutenir dans la réhabilitation des tortues recueillies.

Aujourd’hui, nous avons de bonnes nouvelles à vous annoncer ! Les relâchers dans la nature se sont enchaînés ces dernières semaines, seules 57 tortues étant encore soignées et maintenues en observation.

Outre les dons et envois de matériel émanant de parcs zoologiques et institutions soucieuses de la protection de la biodiversité, ces actions ont pu être mises en place grâce à la mobilisation des équipes de Katala et des renforts (vétérinaires, soigneurs…) qui les ont rejoint pour surmonter cette crise. Une belle solidarité que nous ne pouvons, ici, que saluer.

Beauval Nature soutient par ailleurs la Fondation Katala, dans le cadre d'un programme de protection du cacatoès des Philippines.

Bon départ pour les guépards

Des nouvelles comme on les aime nous parviennent du Kenya, où Beauval Nature soutient un programme de conservation des guépards. Le projet de l'association Cheetah for ever démarre avec l'achat d'un véhicule et l'embauche de deux premiers patrouilleurs, d'origine maasaï.

Ceux-ci suivent actuellement une femelle appelée Imani, qui évoluerait avec 4 petits très jeunes, dissimulés dans un bush arbustif car n'étant pas encore en mesure de se déplacer. Une autre femelle, gestante, est placée sous leur surveillance...

La promesse d'heureux évènements, de belles images et de riches découvertes sur l'espèce !

Journées Beauval Nature "girafes"

Venez vous mesurer à la girafe ! Spécialement dédié à cette espèce, le week-end prochain s’annonce gigantesque. Samedi 25 et dimanche 26 juillet 2015, plusieurs challenges attendent les visiteurs du ZooParc de Beauval : entre tests de connaissance et jeux éducatifs, l’évènement est organisé sur un mode ludique, avec en toile de fond, le mammifère terrestre le plus grand du monde et sa préservation. Rendez-vous au stand Beauval Nature (près du self-service Le Tropical) afin de relever de grands défis… Serez-vous à la hauteur ?