Bon Anniversaire à notre panthère des neiges, Audrey !

Née le 29 avril au parc Zoologique de Moscou en Russie, Audrey, notre panthère des neiges fête aujourd’hui ses 6 ans ! Arrivée alors qu’elle n’avait qu’un an, ce grand félin s’est parfaitement habitué à son nouveau lieu de vie !

5 ans de vie à Beauval

Du haut de ses 6 ans, Audrey n’en reste pas moins espiègle et joueuse. Très dynamique, elle est souvent la plus enjouée et la première à profiter des différents enrichissements. Son énergie contraste avec la tranquillité de Lanak, le mâle âgé de 12 ans vivant avec elle.

Ensemble, ils ont eu une portée en juin 2015. Deux petites femelles, Saïan et Taïga, parties depuis respectivement dans l’Espace Zoologique de La Plaine Saint-Martin en France et au Jardin Zoologique de Dudley au Royaume-Uni. S’il n’y a pas eu d’autres portées depuis, il n’est pas impossible que d’autres aient lieu dans les années à venir !

En attendant, la belle panthère des neiges profite souvent du soleil sur les structures à sa disposition, dans l’espace qui est attribué au couple à proximité des pandas, dans la partie asiatique du ZooParc de Beauval.

Une espèces montagnarde menacée

Vivant en asie centrale, entre Mongolie, Pakistan, Tibet, Inde et Russie, la panthère des neiges peut vivre jusqu’à 5 500 mètres d’altitude. Ce félin des montagnes préfère d’ailleurs établir son territoire dans des régions escarpées et rocheuses, avec une forte pente. Dans ces zones particulièrement froides, son épaisse fourrure la protège des rudes conditions climatiques.

Les panthères des neiges chassent et se nourrissent d’ongulés vivant alentours, comme le Grand bharal et l’Ibex de Sibérie. Néanmoins, avec l’hiver et le déplacement des populations de ces espèces, les panthères des neiges peuvent s’en prendre au bétail, par manque de gibier à disposition.

Les populations locales, en représailles, n’hésite pas à traquer et chasser les félins. Cette espèce est classée comme vulnérable sur la liste rouge de l’UICN, en partie à cause de cette défense du bétail. Elles sont également chassées par des braconniers pour leur fourrure, très prisée en Asie centrale en Europe de l’Est et en Russie.

Pour mettre à mal ces activités de braconnage, certains pays ont eu l’idée de proposer une compensation financière aux chasseurs s’ils s’engageaient à défendre l’espèce au lieu de la chasser. Ces actions, comme la présence d’Audrey et Lanak au ZooParc, participent à la protection de ces félins si particuliers.

Parrainez Audrey !

Pour soutenir l’association Beauval Nature dans ses actions de conservation à travers le monde, tout en recevant des photos d’Audrey et des informations sur les animaux du ZooParc, parrainez la panthère des neiges !

Articles similaires