Bébé(s) panda potentiel : une nouvelle étape a été franchie !

Dans le cadre complexe de la gestation chez les pandas géants, une nouvelle étape a eu lieu. Tous les signes montrent que la diapause de Huan Huan est terminée. Ce qui signifie que s’il y a un embryon, son développement reprendrait son cours et que la naissance pourrait arriver dans les prochaines semaines… peut-être entre fin juillet et début août !

Au ZooParc de Beauval, on se réjouit de cette nouvelle qui marque une évolution dans la gestation mais on reste prudent puisqu’on ne sait pas encore s’il s’agit d’une vraie ou fausse gestation.

C’est tout le mystère de cette reproduction si particulière chez les plantigrades ! En attendant, l’optimisme est de mise à Beauval. Les soigneurs et les vétérinaires s’organisent pour une potentielle naissance. Le service se met en ordre de marche pour accueillir dans les meilleures conditions un ou plusieurs bébés. Car là aussi, voir naître deux petits pandas n’est pas exclu comme il y a 4 ans. La gémellité chez les ursidés est courante. Elle représente 50% des cas. Mais comme dans la nature, le plus faible peut mourir, abandonné par sa mère qui se consacre à celui qui a le plus de chances de survie.

Aujourd’hui, les résultats des analyses confortent donc les changements hormonaux et comportementaux de Huan Huan et indiquent l’entrée dans une nouvelle phase de cycle. « Nous travaillons en étroite relation avec Jella Wauters, vétérinaire – université de Gand en Belgique et du Leibniz-IZW* de Berlin – qui réalise toutes les analyses hormonales et interprète les résultats. Ce qui est très complexe. Spécialiste en reproduction animale, Jella est déjà intervenue lors de la mise en contact de Huan Huan et Yuan Zi le 20 mars dernier », déclare Baptiste Mulot, responsable vétérinaire du ZooParc de Beauval, confiant pour l’avenir. Le 20 mars fut en effet le jour où les deux pandas ont été mis en contact à plusieurs reprises. Une insémination artificielle avait également été pratiquée pour optimiser les chances d’une gestation de Huan Huan.

À ce stade, à Beauval, on salue cette nouvelle étape avérée dans le processus tout en étant patient et serein quant à l’éventualité de cette seconde naissance pour Huan Huan, presque 4 ans après celle de Yuan Meng ! Des échographies régulières ont eu lieu depuis quelques semaines mais elles vont être intensifiées courant juillet. « Pour l’instant, il est trop tôt pour voir quoi que ce soit. Nous devons attendre… Huan Huan nous apprend la patience ! », précise le vétérinaire.

On vous tient informés.

*Leibniz-IZW : Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research, institut spécialisé en reproduction animale.

Articles similaires