Bébé(s) panda(s) pour 2020 ?

C’est reparti pour l’aventure bébé(s) panda(s) !

Depuis mi-décembre, notre femelle panda Huan Huan présente un changement de comportement : augmentation de son activité, vocalises, marquages (l’animal se frotte pour déposer son odeur)… Autant de signes qui laissent présager une période de chaleur.
C’est durant cette période propice à la reproduction, qui n’a lieu qu’une fois par an, que nos pandas sont dans les meilleures dispositions pour s’accoupler.

Durant ce laps de temps, la femelle n’est fertile qu’entre 24h et 72h. Nos équipes vétérinaires, aidées d’un spécialiste chinois de la reproduction des pandas (venu directement du centre d’élevage et de reproduction de Chengdu) et d’une scientifique belge chargée de réaliser des analyses et d’interpréter les résultats, ont donc la lourde tâche de repérer le pic hormonal indiquant le moment où Huan Huan est féconde.

Ce pic a été observé hier, lundi 23 décembre. La grille séparant Huan Huan de Yuan Zi a donc été ouverte afin qu’ils se rencontrent et tentent de s’accoupler.
Vous vous demandez peut-être pourquoi notre couple de pandas n’est pas quotidiennement ensemble ? Et bien parce que les pandas sont des animaux solitaires qui vivent chacun de leur côté, dans la nature. Ils ne se retrouvent donc qu’en période de reproduction.

Les retrouvailles

Huan Huan et Yuan Zi ont été mis en contact 5 fois mais aucune de leurs rencontres n’a abouti à un accouplement malgré de très bons comportements.

L’insémination

Il a donc été décidé de réaliser un prélèvement de semence sur notre mâle Yuan Zi puis d’inséminer Huan Huan. Tout s’est déroulé à merveille, la semence de Yuan Zi est, a priori, de bonne qualité et les 2 inséminations (une réalisée hier soir et une réalisée tôt ce matin afin de maximiser les chances de tomber pendant l’ovulation) se sont très bien passées. Evidemment, ces interventions se sont déroulées sous anesthésie générale pour le confort de nos pandas. Tous les deux se sont réveillés en pleine forme !

Et maintenant ?

Si les inséminations ont fonctionné, Huan Huan va maintenant entamer une période de diapause embryonnaire durant laquelle elle met « en pause » sa gestation : le développement de l’embryon est bloqué au stade de l’oeuf, quand celui-ci ne se compose que de 8 cellules. Elle reprend lorsque les conditions sont les plus favorables à la naissance du petit (généralement au printemps ou en été).

Il faudra donc quelques mois de patience afin de savoir si Huan Huan est bien gestante. Seule une échographie nous permettra de lever le doute en toute fin de gestation, 3 semaines maximum avant la mise bas (avant le petit est trop petit donc invisible à l’échographe).

Suivez toute l’actualité de nos pandas et réagissez sur nos réseaux sociaux avec le hashtag #YuanMengGrandFrère !

Articles similaires