Carnet de Bord – À la rencontre des roussettes et des tortues d’Aldabra

Dans le Carnet de Bord d’aujourd’hui, retrouvez les roussettes de Rodrigues, chauves-souris aperçues dans l’épisode 2 de notre web-série, et les tortues géantes d’Aldabra. Les deux espèces, endémiques de la même région du globe, l’Océan Indien, viveront ensemble dans une même volière.

C’est le grand jour pour les roussettes !

Avant de voler dans leur espace au dôme, nos chauves-souris ont dû séjourner dans notre clinique vétérinaire le temps d’une quarantaine. Ce sont les précautions habituelles lorsque des animaux étrangers à Beauval arrivent au parc.
Et aujourd’hui, c’est le grand jour ! Nos 30 femelles roussettes, appelées aussi chauves-souris de Rodrigues, vont pouvoir être transférées dans leur nouvel habitat, au dôme équatorial. Cette espèce n’est pas la plus grande de la famille des roussettes, mais elles peuvent tout de même atteindre une envergure de 60 centimètres. Après avoir récupéré tranquillement dans leur volière toute neuve, les chauves-souris de Rodrigues se sont bien acclimatées au sein du dôme équatorial.

chauve_souris_rodrigues

Une espèce menacée

Classée « En danger » par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), ce groupe de chauves-souris est très important pour la conservation de l’espèce et pour sensibiliser le public à la fragilité de ce mammifère volant. Nous sommes fiers de pouvoir participer à la protection de cet animal menacé.

Déménagement sans pression pour les tortues

À l’origine installées à proximité de la savane africaine, nos tortues géantes d’Aldabra ont désormais un nouvel espace au dôme. Avec une température constante toute l’année dans leur nouvel habitat, elles peuvent aller et venir dans leur espace intérieur et extérieur sans écart de température. Et en prime, un bassin chauffé toute l’année ! Notre mâle et ses 6 femelles ont de quoi apprécier ce déménagement !

tortue_aldabra

Rendez-vous demain pour le nourrissage des singes écureuils !

Articles similaires