Des Pandas roux découverts dans l’Ouest du Népal

Le programme de protection et de conservation Red Panda Network, actif au Népal, a réalisé une importante avancée. Près d’un an après avoir étendu ses zones de recherches d’habitats de pandas roux dans l’Ouest du Népal, les gardes forestiers du RPN ont pu photographier un couple de pandas vivant dans cette région !

Une grande découverte à Jajarkot

L’une des principales activités du Red Panda Network consiste à recenser les différentes populations de pandas roux au Népal, afin de mettre en place un réseau de gardiennage pour l’espèce. C’est une tâche de longue haleine puisqu’il s’agit de débusquer et identifier les individus dans des zones immenses. Kamal Nepali, l’un des gardes forestiers de l’ONG a, pour la première fois, pu voir et photographier deux pandas roux dans le district de Jajarkot dans l’Ouest du Népal.

C’est lors de l’un des 4 contrôles annuels de la région que l’homme et son épouse sont tombés nez à nez avec un couple de pandas roux perchés au sommet de la canopée. Les histoires des habitants de villages alentours avaient mis la puce à l’oreille de l’ONG quant à la présence de l’espèce, mais cette photographie en apporte la première preuve.

Couple de pandas roux photographiés par Kamal Nepali du Red Panda Network

Couple de pandas roux photographiés par Kamal Nepali du Red Panda Network

 

Grâce à Kamal Nepali et à cette découverte, on sait désormais de source sûre que des populations de pandas roux vivent dans les forêts du district de Jajarkot. Le travail du Red Panda Network dans cette région ne fait alors que commencer !

 

Red Panda Network

Le Red Panda Network agit depuis 2005 auprès des populations népalaises pour les sensibiliser à la protection des pandas roux. Leur travail quotidien autour des zones de vies identifiées des pandas roux repose sur deux grands principes simultanés.

Dans un premier temps, il s’agit d’expliquer l’importance de l’espèce et d’effacer les aprioris négatifs qui pèsent sur elle. Pour beaucoup d’habitants, cette espèce est perçue, entre autre, comme une menace aux récoltes. Il faut alors trouver des arguments convaincants pour changer leur perspective et les inciter à protéger ces animaux précieux.

Dans un second temps, le Red Panda Network cherche à protéger les pandas roux et leurs habitats des dangers naturels comme de ceux induits par les hommes.

Le Panda roux, une espèce en danger

Au premier rang des menaces qui pèsent sur les pandas roux, aujourd’hui classés “en danger” par l’UICN,  on trouve le trafic d’animaux. De nombreux braconniers capturent ces animaux pour les revendre, vivants ou non. Le commerce de fourrure, de viandes ou d’animaux de compagnie est un véritable fléau pour l’espèce. Le Red Panda Network passe une grande partie de son temps à traquer ces trafiquants et défaire leurs pièges en forêt.

L’agriculture, ainsi que les récoltes d’herbes médicinales, pèse également lourdement sur les chances de survie de l’espèce. Dans ces régions, souvent pauvres, l’agriculture représente l’un des moyens principaux de subsistance, en particulier pour les petits villages isolés. La destruction de forêt au profit de terres cultivables réduit petit à petit les habitats disponibles pour les pandas roux.

Parrainez Inès, l’un des pandas roux du ZooParc de Beauval

Beauval Nature soutien le Red Panda Network dans ses actions. Si vous aussi vous désirez apporter votre aide à l’association, tout en recevant les dernières informations de Beauval Nature et des photos exclusives d’Inès la femelle panda roux du ZooParc de Beauval, dirigez-vous vers notre page parrainage !

Articles similaires