Deux animaux rescapés accueillis au ZooParc !

Avec la conservation des espèces, le bien-être animal est l’une des préoccupations majeures de Beauval. Ainsi, lorsque les cas de figure le nécessitent, le parc fait tout son possible pour servir de refuge aux animaux dont les conditions de vie ne sont pas adaptées. C’est le cas de deux reptiles que nous avons secouru récemment.

Caïman à lunettes

Le 27 janvier 2020 l’association One Voice, acteur de la défense du bien-être animal, alertait  l’AFdPZ au sujet d’un caïman à lunettes. Ce mâle de 12 ans se trouvait dans une animalerie, à l’intérieur d’un aquarium à la taille restreinte. L’animalerie en question cherchait de son côté des solutions d’accueil, bien consciente de la problématique de cet animal invendu ayant grandi trop vite, atteignant déjà 1,10m.

L’Association Française des Parcs Zoologiques a alors sollicité la communauté des zoos français pour trouver une solution d’hébergement pour le saurien.

Son accueil a suscité de nombreux échanges entre les parcs zoologiques français et le ZooParc de Beauval a fait le choix de l’accueillir. Ce caïman est pour l’instant en quarantaine dans le dôme équatorial. Il devrait prochainement pouvoir rejoindre le zoo de Saint Martin la Plaine. Un très bel exemple de la solidarité et de la coopération des zoos au niveau national !

Tortue radiée de Madagascar

La même semaine, la gendarmerie de Milly-la-Forêt, une commune d’Essonne, contactait le service Science et Conservation du ZooParc de Beauval suite à une perquisition. Une tortue a été découverte dans la cave de l’habitation, vivant dans des conditions insalubres. 

L’animal était entreposé dans un carton abîmé, à l’intérieur d’une cave inondée, au milieu de ses excréments et de livres couverts de moisissures.  Dans le reste de la pièce, plusieurs autres reptiles encore moins chanceux gisaient, morts.

Face à ces conditions catastrophiques, le ZooParc a envoyé d’urgence un de ses membres pour récupérer la tortue saisie par les autorités et la ramener à Beauval. Actuellement en quarantaine dans l’enceinte du dôme, elle devrait prochainement rejoindre les autres tortues radiées dans leur espace. Un changement salutaire pour l’animal.

 

Articles similaires