Beauval Actus

Toute l'actualité du ZooParc de Beauval

Et si vous profitiez de votre pause pique-nique…

…Pour découvrir la superbe exposition de l’AFdPZ qui orne les murs de l’aire de pique-nique à l’entrée principale du ZooParc de Beauval ! Dans ce vaste espace abrité, composé de tables et bancs pour vous accueillir agréablement à l’heure méridienne, 20 panneaux pédagogiques ont été installés pour exposer le travail des parcs zoologiques mené en faveur de la conservation des espèces menacées et le bien-être animal. La recherche scientifique et l’éducation des publics sont des thèmes également abordés.

En partenariat avec Bamboo Edition, cette exposition se veut ludique et pédagogique : les panneaux sont illustrés par de nombreuses planches de BD des auteur et dessinateur, Cazenove et Bloz. Un mix entre informations détaillées et dessins évocateurs : idéal pour en apprendre davantage sur les actions des zoos français, quel que soit son âge !

D’autres parcs zoologiques, membres de l’AFdPZ, accueillent aussi cette exposition destinée à sensibiliser le public sur les menaces qui pèsent sur les espèces et le travail de conservation fait en institution zoologique ou en milieu naturel.

Bon à savoir : l’AFdPZ vient également d’éditer avec Bamboo Edition le tome 5 de la série « Le zoo des animaux disparus ». Ce nouvel opus embarque le lecteur en Afrique au cœur du trafic d’espèces sauvages mené par des braconniers prêts à tout et peu scrupuleux. La BD se termine par un cahier pédagogique rédigé par l’AFdPZ qui expose, de façon claire et didactique, les dangers et les conséquences dramatiques du trafic d’espèces animales ou végétales.

Association de loi 1901 créée en 1969 et membre de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), l’AFdPZ fédère la profession des parcs zoologiques et aquariums. Elle regroupe aujourd’hui 108 membres dans 62 départements de métropole et d’outre-mer, et Belgique. Ils représentent 3 800 hectares d’espaces verts gérés de façon respectueuse de l’environnement où de nombreuses espèces locales trouvent refuge. Chaque année ces établissements accueillent plus de 24 millions de visiteurs dont 1 million de scolaires qui sont ainsi sensibilisés à la protection de la nature. L’association met en réseau ses membres – experts de la faune sauvage – et les représente tout en soutenant l’engagement des parcs œuvrant pour le bien-être animal, et remplissant leurs missions officielles de conservation de la biodiversité, d’éducation des citoyens, et de recherche scientifique. Collectivement ces institutions françaises contribuent à la conservation et à la recherche en faveur de la biodiversité à hauteur de 5 millions d’euros par an afin de contribuer à l’équilibre écologique et la conservation de la biodiversité, en obtenant l’intégration harmonieuse de l’être humain au sein de la nature.

Articles similaires