Le 3 mars 2021 : c’est la Journée mondiale de la vie sauvage !

Visuel : Gabe Wong

Partout, la vie sauvage est à l’honneur aujourd’hui ! Fêtons-la comme elle le mérite sur tous les continents. Cette année, l’accent est mis sur la problématique universelle : « Forêts et moyens d’existence : préserver la planète et ses habitants ». Les Nations-Unies profitent de cette Journée mondiale pour rappeler combien l’Homme et la Nature sont indissociables et intrinsèquement liés. Les forêts fournissent des ressources essentielles aux populations tant alimentaires que médicinales, elles sont le poumon de la planète en absorbant une majeure partie du CO² émis.

Il faut donc continuer d’agir partout où c’est nécessaire pour souligner le rôle central des forêts dans le maintien de la vie qu’elle soit humaine, animale ou végétale. Cette Journée rappelle également le besoin urgent d’intensifier la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages et la réduction du nombre d’espèces, qui ont un impact important en termes économiques, environnementaux et sociaux. Chacun, à son niveau, peut agir dans le but de préserver et sauvegarder la biodiversité.

À Beauval, les équipes du ZooParc et Beauval Nature travaillent au quotidien au maintien de la vie sauvage à travers leurs différentes actions : reproductions, réintroductions et travaux de conservation d’espèces, végétalisation des espaces…

regard tigresse Jambi

En parallèle, l’association Beauval Nature soutient financièrement plus de 50 programmes de conservation en France et dans le monde. Sur le terrain, les actions menées par les équipes locales sont concrètes. Jugez plutôt :

  • en Afrique du Sud : construction de nids artificiels pour les calaos terrestres pour encourager la reproduction,
  • au Brésil : ouverture d’un centre de reproduction pour deux espèces menacées de ouistitis,
  • à Djibouti : implication dans la classification en « aires protégées » de deux zones où vivent des antilopes et des gazelles et suivi de la biodiversité sur place,
  • en France : Beauval Nature participe au projet « Sauve-chiro » en Loir-et-Cher pour renforcer la protection et la connaissance des chauves-souris.

Les exemples sont nombreux et le plus souvent couronnés de succès. Même s’il faut savoir être patient et persévérant…

Découvrir les programmes Beauval Nature

Si vous souhaitez nous aider à préserver la biodiversité, vous pouvez faire un don à Beauval Nature. Retrouvez comment faire ici : https://beauvalnature.org/fr/dons-beauval-nature.

Mais vous aussi, vous pouvez faire un geste pour la vie sauvage… Comment ? rien de plus simple… Par exemple, il vous suffit d’avoir du temps, quelques outils et l’envie de fabriquer un objet utile à la faune vivant dans votre jardin ou votre cour…

Suivez nos tutoriels et nos conseils pour construire « un nichoir à mésanges » ou un « gîte à chauves-souris ». Nul doute que vous serez heureux de contribuer à la préservation de votre propre environnement. D’autres réalisations seront postées au fil de l’eau. Des tutos « dessins d’animaux sauvages » emblématiques sont aussi proposés.

Le saviez-vous ?

  • Environ 350 millions de personnes dans le monde vivent dans ou proche des forêts et environ 1,6 milliard en dépendent directement ou indirectement.
  • 80% des espèces terrestres connues trouvent refuge dans les forêts.

Articles similaires