Des nouvelles de Mayombé et Djongo

Une belle confiance s’instaure

Cap vers l’Afrique pour vous donner quelques nouvelles de Mayombé et Djongo vivant au cœur de l’île de relâcher des Plateaux Batéké, au Gabon. Tout va bien !

Ils vivent toujours paisiblement dans ce milieu naturel tout en étant observés par les équipes gabonaises qui analysent leur comportement. La première chose à retenir c’est la confiance grandissante que manifeste Mayombé vis-à-vis des gardes. De plus en plus à l’aise dans son habitat, elle commence à sortir régulièrement de la forêt pour observer le bateau qui s’approche de l’île, tous feux éteints. Tout en gardant ses distances, on la sent en confiance avec les Hommes et s’enhardit.

mayombe

Attention au chapardage alimentaire !

Le nourrissage est également un moment important car il témoigne aussi de cette prise d’assurance progressive de la femelle. Si au début de sa réintroduction et pendant plusieurs mois, Mayombé était réticente à s’approcher de la plate-forme de nourrissage, maintenant elle n’hésite plus et récupère sa ration pour la manger seule et tranquillement. Elle doit toutefois faire attention à Djongo qui a tendance à venir lui chiper la nourriture et notamment sa salade ! Gourmande, Mayombé a récemment reçu de l’Aframomum (plante subtropicale de la famille du gingembre) largement répandue sur l’île et l’a trouvée très à son goût !

mayombe et djongo pendant le nourrissage

Des tentatives d’approche…

Quant à sa cohabitation avec Djongo, celle-ci est toujours finement observée par les équipes. Il s’avère qu’après quelques comportements agressifs et signes de nervosité de Djongo durant l’automne, celui-ci semble plus calme ces derniers temps. Avec Mayombé, ils sont vus de plus en plus souvent ensemble, ils se tournent autour et se sont accouplés dernièrement… Affaire à suivre !

mayombe et djongo

Crédits photos : ©The Aspinall Foundation

Articles similaires