Votre tchat avec Amandine !

Vous avez pu échanger avec Amandine, responsable du spectacle oiseaux, mercredi 1er août à 17h30 sur la plateforme Howtank. Nous vous partageons la retranscription du tchat. Bonne lecture !

Où sont les calaos terrestre (tout particulièrement celui née en 2017, de Leadbeater) qui étaient censés être au spectacle ?

Elle est encore en cours d’apprentissage. Il y a peu de chance que notre jeune femelle vole cette année en spectacle.

Alors un seul calao est prévu pour l’instant ?  Au sol j’imagine comme les cariamas ?

Ahah surprise… Il faudra venir voir le spectacle !

Lors du spectacle est ce que certains rapaces pourraient prendre l’autre animal en vole comme une proie ?

Oui c’est possible car nous avons des prédateurs et des proies en spectacle. Nous n’avons jamais eu d’attaque mortelle et faisons tout notre possible pour les éviter.

Quel cursus scolaire avez-vous suivi ?

J’ai obtenu mon bac et BTS agricole puis j’ai effectué divers stages en lien avec les oiseaux pour travailler à leurs côtés.

Est-il prévu de faire voler des flamants roses dans les prochaines saisons du spectacle ?

Non, ce n’est pas prévu car l’espèce n’est pas adaptée à notre spectacle. Ils ont des pattes extrêmement fragiles qui seraient mises à rude épreuve lors des décollages et des atterrissages sur la zone.

Est-ce que lorsque le spectacle est terminé, vous arrivez à rappeler l’intégralité de vos oiseaux ? Où est-ce que malheureusement, cela est déjà arrivé que certains oiseaux ne soient jamais revenus ?

Tous nos oiseaux reviennent après le spectacle. Nous en avons déjà égaré par des conditions très venteuses ou chaudes mais on finit toujours par les retrouver. Vous vous souvenez de Guibole peut-être !

Les travaux du dôme perturbent-ils les oiseaux lors du spectacle ?

Les oiseaux se sont habitués aux travaux du dôme.

A quel âge les oiseaux commencent-ils à travailler avec vous ?

Cela dépend des espèces ! Par exemple, un cacatoès rosalbin peut commencer à voler en entraînement vers l’âge de 3/4 mois. Pour un ara, on attendra ses 6 mois.

Avez-vous l’intention de faire voler de nouveaux oiseaux en spectacle dans le futur ?

Très certainement ! ? On vous laisse la surprise…

Avez-vous déjà eu des refus d’oiseaux à participer au moment du spectacle ?

Oui, cela arrive. Dans ce cas, nous respectons leur choix et les laissons en volière s’ils préfèrent y rester.

Combien de temps d’apprentissage faut-il a un oiseau pour qu’il puisse voler en spectacle ?

Il faut 6 mois d’entraînement pour un cacatoès rosalbin par exemple et 1 an environ pour des cigognes et aras.

Vos oiseaux sont-ils tous EAM (élevés à la main) ? Et comment gérez-vous cette dépendance à l’homme ? Malgré l’élevage à la main les oiseaux arrivent-ils à retrouver les codes sociaux de leurs espèces ?

Une grande partie de nos oiseaux sont EAM (élevés à la main) mais le fait de vivre en groupe avec d’autres oiseaux leur donnent des codes de vie propres à leur espèce. Au sein des groupes de spectacle, nous avons aussi des parents qui élèvent leurs petits.

Faites-vous acquérir un poids de vol à vos perroquets (comme pour les rapaces) où sont-ils déjà nourris avant le spectacle ?

Oui, nous suivons le poids des oiseaux car c’est important pour leur santé. Par exemple lors des journées à 1 seul spectacle, ils ont une partie de leur ration le matin et l’autre en spectacle.

Comment avez-vous dressé les marabouts ?

Nous éduquons les marabouts sans contrainte, ce n’est donc pas du « dressage ». Nous les faisons voler d’abord seul, puis avec d’autres marabouts pour qu’ils se sentent à l’aise petit à petit.

Est-il déjà arrivé qu’un oiseau se pose dans l’enclos d’un autre animal après le spectacle (ex okapis avec les grues couronnées déjà présentée dans l’enclos) ?

C’est très rare mais effectivement elle leur rend visite quelques fois dans l’année.

Quel est l’oiseau que vous préférez faire voler (ou voir en vol) ?

C’est difficile de répondre. Chaque oiseau a une particularité que j’apprécie !

Utilisez-vous toujours des récompenses alimentaires ou si vous utilisez aussi des récompenses secondaires surtout chez les perroquets ?

Nous utilisons beaucoup l’affectif chez les perroquets qui peut être cumulé avec une récompense alimentaire.

Est-ce que le spectacle va changer dans le futur ?

Pas dans l’immédiat… Le spectacle pourra être amené à évoluer.

Dans sa vie, un oiseau reste combien de temps à faire le spectacle ?

Pour l’instant nous n’avons que de jeunes oiseaux. La question ne se pose donc pas et ils pourront encore vous faire rêver pendant longtemps.

A quel moment décidez-vous de les retirer ?

Quand on voit que physiquement cela devient difficile pour eux ou dans le cas de programmes de reproduction.

Articles similaires